Mort d'Eddie Van Halen : le rock en deuil avec la disparition du guitariste de légende


07 octobre 2020

Il était considéré comme l'un des 10 plus grands guitaristes de tous les temps selon le magazine Rolling Stone. Né aux Pays-Bas et élevé en Californie, le rockeur américano-néerlandais Eddie Van Halen est mort ce mardi le 6 octobre des suites d'un cancer de la gorge. Il avait 65 ans. La terrible nouvelle a été annoncée par son fils, Wolfgang Van Halen, dans un message poignant partagé sur Instagram. « Je n'arrive pas à croire que je suis en train d'écrire cela, mais mon père, Edward Lodewijk Van Halen a perdu son long et difficile combat contre le cancer ce matin. Je t'aime tellement papa (...) Il était le meilleur père du monde. Chaque moment que j'ai partagé avec lui sur et en dehors de la scène était un cadeau. Mon coeur est brisé. Je pense que je ne me remettrai jamais de ton absence » écrit le musicien, qui avait rejoint le groupe mythique de son père, Van Halen, en 2006.


"Eruption", "Ain't Talking 'Bout Love", "Unchained", "Hot for Teacher"... Difficile de résumer par la simple évocation de chansons, la carrière et l'impact considérable d'Eddie Van Halen sur la musique. Né Edward Lodewijk Van Halen le 26 janvier 1955, l'artiste doit sa renommée au groupe de hard rock qui porte son nom, Van Halen, fondé en 1974 avec son frère aîné Alex et le chanteur David Lee Roth. Dès son premier album "Van Halen" en 1978, la formation connaît un succès fulgurant qui trouvera son point culminant en 1984 avec le tube "Jump", extrait du sixième album de la bande, qui électrise les charts mondiaux et reste classé cinq semaines d'affilée en tête du Hot 100 américain. En 12 albums sortis entre 1978 à 1998, Van Halen a écoulé plus de 75 millions de disques et raflé un Grammy Award. Intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 2007, Van Halen avait créé l'événement en sortant début 2012 "A Different Kind of Truth", son premier album de chansons originales en 14 ans qui avait donné lieu à une fructueuse tournée mondiale. Le groupe prévoyait même d'enregistrer un nouvel opus, qui ne verra sans doute jamais le jour avec la mort d'Eddie Van Halen.


Le guitariste restera également dans les mémoires pour sa contribution au tube "Beat It" de Michael Jackson (1982), sur lequel il assure deux solos de guitare. Le rockeur avait même, à l'insu du Roi de la pop, participé au mixage de la chanson pour en faire l'oeuvre mythique que l'on connaît. « Je ne savais pas comment il allait réagir (...) Je pensais qu'il allait soit dire à ses gardes du corps de me jeter dehors, soit apprécier. Il a écouté, il s'est tourné vers moi et m'a dit : "Wow, merci beaucoup d'avoir la passion de non seulement venir et faire un solo de guitare, mais surtout t'intéresser réellement à la chanson et la rendre meilleure" » racontait Eddie Van Halen à CNN en 2012.

Sa brutale disparition laisse un grande vide et nombreuses sont les célébrités à lui faire ce matin leurs adieux. « Quel long voyage ça a été » résume David Lee Roth, le chanteur de Van Halen, en partageant une tendre photo d'archive prise dans leurs jeunes années en coulisses d'un concert. « Eddie n'était pas seulement un Dieu de la guitare mais une belle âme. Repose en paix, Eddie ! » écrit Gene Simmons du groupe Kiss, « le coeur brisé » par sa perte. « La guitare légendaire et l'innovateur musical Edward Van Halen. 1955-2020. Le paradis sera électrique ce soir » a de son côté commenté Lenny Kravitz.

© Chartsinfrance