"Flames" : David Guetta et Sia se retrouvent sur un tube explosif et funky

23 mars 2018
Entre David Guetta et Sia, le coup de foudre artistique a débuté avec le tube "Titanium". Sorti en décembre 2011, le titre a pris d'assaut les charts du monde entier en se classant numéro un des ventes au Royaume-Uni pour plus de 1,2 million de copies écoulées, troisième en France pour une certification or, tout en explosant aux Etats-Unis où il s'écoulera à 4 millions d'exemplaires. Surtout qu'à l'origine, "Titanium" devait être interprété par Mary J. Blige, avant qu'il ne soit proposé à Katy Perry. « Je sortais juste de "Firework" et je ne voulais pas me répéter. Il fallait que je fasse attention à équilibrer mes chansons ! Je lui ai dit : "Je pense que tu serais dingue de ne pas garder Sia" » confiait la popstar pour justifier son refus. C'est finalement la version avec Sia, qui avait enregistré une maquette après l'avoir écrit, qui sera envoyée aux radios.
« J'étais vraiment énervée qu'on utilise ma voix, parce que la musique dance et électronique, ce n'est pas mon style » a d'ailleurs expliqué Sia, finalement reconnaissante de cette exposition internationale. Le DJ et la chanteuse ont même remis ça sur "She Wolf (Falling to Pieces)" en 2012 puis "The Whisperer" deux ans plus tard et "Bang My Head" en 2015 avant que David Guetta remixe le titre "Helium" de Sia récemment. Pour le nouvel album du producteur français, déjà emmené par "Like I Do" ou "Dirty Sexy Money", la paire est retournée en studio pour concocter "Flames", qui vient d'être mis en ligne sur les plateformes.

« Oh, my love, keep on running / You gotta get through the day / Then my love, keep on running / Gotta keep those tears at bay / Oh, my love, don't stop running / Gonna send them up in flames » lance Sia avec sa voix puissante sur le refrain plein d'espoir et épique de "Flames", produit par Marcus van Wattum, Giorgio Tuinfort et David Guetta. Encore un tube !

©

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article